Jardin sensoriel et thérapeutique pour EHPAD

Le jardin sensoriel et thérapeutique est un espace extérieur spécialement conçu pour répondre aux besoins des résidents de l’EHPAD. Il permet aux résidents de se détendre, de se divertir et de stimuler leurs sens. Les résidents peuvent y faire de l’exercice, socialiser et prendre l’air.

Jardin sensoriel et thérapeutique : bienfaits pour les EHPAD

Les jardins thérapeutiques sont des espaces verts aménagés de façon à favoriser la relaxation, le bien-être et la socialisation. Ils peuvent comprendre des éléments sonores, olfactifs, visuels et tactiles, qui stimulent les sens des résidents et favorisent une expérience sensorielle agréable.

Les jardins thérapeutiques peuvent aussi comprendre des espaces de cueillette et de jardinage, où les résidents peuvent cultiver leurs propres plantes et légumes.

Les jardins thérapeutiques sont généralement situés dans les cours intérieures des établissements de soins de longue durée.

Ces derniers ont également un impact positif sur la santé physique et mentale des résidents. Les activités menées dans les jardins thérapeutiques peuvent aider à réduire le stress, l’anxiété et la dépression, et peuvent améliorer la qualité de vie des habitants de l’EHPAD.

Les différents types de jardin présents en EHPAD

Voici quelques exemples de jardins sensoriels et thérapeutiques couramment utilisés dans les EHPAD :

  • Jardin de senteurs : ce type de jardin est composé de plantes aromatiques, médicinales et/ou ornementales, dont les odeurs sont censées apaiser et relaxer les résidents
  • Jardin musical : ce jardin est aménagé de manière que les résidents puissent percevoir différents sons et musiques, grâce à des éléments sonores tels que des fontaines, des cloches, des carillons, etc.
  • Jardin des sens : ce jardin est conçu pour stimuler les 5 sens des résidents, à travers des éléments tels que des plantes aux couleurs vives, des arbres fruitiers, des massifs fleuris, des sculptures, des statues, etc.
  • Jardin thérapeutique : ce jardin est spécialement aménagé et géré par des professionnels de la santé, en fonction des besoins thérapeutiques des résidents (stimulation cognitive, thérapie par le mouvement, etc.).
  • Jardin potager : ce jardin est destiné à la production de légumes et/ou de fruits, que les résidents peuvent cueillir eux-mêmes ou aider à cultiver. Cette activité peut être bénéfique à la fois pour le bien-être physique et mental des résidents.
Lire également  Comment installer une gouttière ?

En fonction des besoins et des capacités des résidents, il est possible de combiner plusieurs types de jardins sensoriels et thérapeutiques dans un même espace. Par exemple, un jardin thérapeutique peut intégrer un jardin musical ou un jardin des sens, afin de favoriser la relaxation et la stimulation cognitive des résidents.

Les plantes à favoriser

Pour aménager un jardin sensoriel et thérapeutique dans un EHPAD, il est important de choisir des plantes qui sont adaptées aux besoins et aux habiletés des résidents.

Parmi les plantes les plus recommandées, on peut citer les lavandes, les géraniums, les romarins, les menthes, les rosiers, les hortensias, les marguerites, les tulipes, les œillets, les chrysanthèmes et les dahlias.

Il est également important de prendre en compte les conditions climatiques de la région, afin de choisir des plantes qui sont adaptées au climat local.

Une fois que les plantes sont choisies, il est important de les disposer de manière à créer un jardin harmonieux et agréable à regarder.

Les plantes peuvent être disposées en massifs, en bordures, en haies, en pots ou en jardinières. Il est possible de créer des allées, des ponts, des treillages ou des murets pour encadrer le jardin.

Il est important de laisser suffisamment d’espace entre les plantes, afin que les résidents puissent se déplacer facilement et que les plantes puissent se développer correctement.

Les jardiniers doivent être sensibles aux besoins spécifiques des occupants du jardin et travailler en collaboration avec les soignants. L’entretien du jardin doit être adapté en fonction des occupants et des saisons.

Lire également  Quelle différence entre une VMC simple flux et double-flux ?

Le jardin sensoriel et thérapeutique est un espace vert aménagé spécialement pour les personnes âgées dépendantes ou atteintes de maladies neurodégénératives. Il s’agit d’un jardin où les sens des occupants sont stimulés par les plantes et les éléments naturels

Laisser un commentaire