Comment se retourner contre les anciens propriétaire ?

Les anciens propriétaires ont beau être les anciens, ils ne sont pas exempts de toutes responsabilités. Vous avez peut-être acheté une maison qui a des défauts cachés, et vous vous retrouvez à devoir payer pour les réparer. Il est possible de se retourner contre eux, mais cela peut être difficile. Voici comment faire.

Préparer votre dossier

Pour se retourner contre les anciens propriétaires, il faut d’abord préparer un dossier. Ce dossier doit contenir les éléments suivants :

  • Une copie de l’acte de vente
  • Une copie de l’état daté de l’immeuble
  • Des photos de l’immeuble, datées et signées
  • Un rapport d’expertise
  • Des témoignages écrits et datés de personnes ayant connaissance de l’état de l’immeuble au moment de la vente.

Une fois le dossier préparé, il faut contacter un avocat spécialisé dans ce type de dossier, afin d’étudier la possibilité de se retourner contre les anciens propriétaires

Identifier vos anciens propriétaires

Si vous avez acheté votre maison ou votre appartement il y a plusieurs années, vous avez sûrement du mal à vous souvenir de vos anciens propriétaires.

Pourtant, il est important de les identifier pour pouvoir les contacter en cas de problème avec votre logement. Voici quelques conseils pour vous aider à les retrouver.

Consultez vos documents d’achat

Les documents d’achat de votre maison ou de votre appartement devraient contenir les coordonnées de vos anciens propriétaires.

Si vous ne les avez pas conservés, vous pouvez les demander à votre notaire ou à votre agent immobilier. Ils pourront également vous fournir une liste des anciens propriétaires si vous avez acheté une propriété qui a été vendue plusieurs fois.

Faites des recherches en ligne

De nombreux sites internet permettent de faire des recherches sur les anciens propriétaires d’une maison ou d’un appartement.

Il vous suffit de rentrer le numéro de lotissement ou le numéro de parcelle de votre bien pour obtenir une liste des anciens propriétaires. Ces sites sont généralement payants, mais vous pouvez parfois trouver des offres promotionnelles.

Contactez les voisins

Les voisins sont souvent de bons informateurs. Si vous avez des voisins qui ont habité dans votre rue depuis plusieurs années, ils se souviendront peut-être de vos anciens propriétaires. Ils pourront peut-être même vous donner leur adresse ou leur numéro de téléphone.

Demandez à la mairie

La mairie peut vous aider à retrouver vos anciens propriétaires. Elle dispose d’une liste des anciens occupants d’une maison ou d’un appartement.

Lire également  Comment investir dans la construction d'une maison individuelle ?

Vous pouvez aussi demander à la mairie de vous fournir une copie de l’acte de propriété de votre bien.

Retrouver vos anciens propriétaires peut s’avérer difficile, mais c’est important de les identifier si vous avez des problèmes avec votre logement. En suivant les conseils ci-dessus, vous devriez être en mesure de les retrouver sans trop de difficulté.

Approcher les anciens propriétaires

Il est possible de se retourner contre les anciens propriétaires pour différentes raisons :

  • La première raison est que les anciens propriétaires ont peut-être laissé des défauts sur le bien que vous avez acheté. Ces défauts peuvent être cachés et ne pas avoir été détectés lors de l’inspection pré-achat. Si vous les découvrez après l’achat, vous pouvez demander à ce que les anciens propriétaires les réparent.
  • La deuxième raison est que les anciens propriétaires peuvent avoir des informations importantes sur le bien que vous avez acheté. Par exemple, s’ils ont fait des travaux eux-mêmes, ils pourront vous fournir les informations nécessaires pour réparer les éventuels défauts.
  • La troisième raison est que les anciens propriétaires peuvent être responsables des nuisances que vous subissez. Par exemple, si vous avez acheté un appartement et que vous subissez des nuisances sonores provenant de l’appartement voisin, les anciens propriétaires pourront être tenus responsables.

Pour se retourner contre les anciens propriétaires, il faut d’abord essayer de leur parler. Si vous ne parvenez pas à trouver un accord avec eux, vous pouvez saisir le tribunal compétent.

Discuter avec les anciens propriétaires

Il est important de discuter avec les anciens propriétaires pour comprendre pourquoi ils ont vendu et s’ils ont des réserves concernant la maison. Ces informations peuvent vous aider à identifier les problèmes potentiels avant de faire une offre d’achat.

Les anciens propriétaires peuvent être une source d’informations précieuses sur la maison. Ils peuvent vous parler de problèmes qu’ils ont rencontrés et de travaux qu’ils ont effectués. Ils peuvent également vous donner des conseils sur la façon d’entretenir la maison.

Il est important de se montrer courtois lorsque vous parlez aux anciens propriétaires. Ils ne sont pas obligés de vous parler et ils peuvent être susceptibles si vous êtes impoli. Posez des questions ouvertes et écoutez attentivement ce qu’ils ont à dire. Prenez des notes si nécessaire.

Lire également  Investir dans une cave à Paris : une bonne idée ?

Rédiger une lettre aux anciens propriétaires

Il existe diverses raisons qui peuvent pousser un nouveau propriétaire à vouloir se retourner contre les anciens propriétaires. Parmi celles-ci, on peut citer les désordres cachés, les malfaçons ou encore les travaux non effectués.

Dans tous les cas, il est important de bien étudier son dossier avant de décider de porter plainte. En effet, il existe des limitations de temps à respecter et il n’est pas toujours facile de prouver les dommages subis.

Si vous avez acheté votre bien il y a moins de 5 ans, vous disposez d’un délai de 5 ans à compter de la date de réception des travaux pour vous retourner contre les anciens propriétaires.

Au-delà de ce délai, il vous sera très difficile de gagner votre procès. Si vous avez acheté votre bien il y a plus de 5 ans, vous avez 2 ans à compter de la date à laquelle vous avez découvert les désordres pour agir.

Pour pouvoir gagner votre procès, il vous faudra prouver que les désordres existaient avant l’achat du bien et que les anciens propriétaires étaient au courant. La preuve la plus courante est l’expertise du bien. Celle-ci doit être effectuée par un expert indépendant et doit mentionner de manière claire et précise les désordres existants.

Une fois que vous avez prouvé les dommages subis, il vous faudra ensuite estimer le préjudice subi. Il est important de bien documenter les travaux effectués et de fournir tous les justificatifs nécessaires (devis, factures, etc.). Vous pouvez également demander une expertise judiciaire afin d’estimer le préjudice subi.

Une fois que vous avez rassemblé toutes les preuves nécessaires, vous pouvez décider de porter plainte. Si vous le souhaitez, vous pouvez également saisir le tribunal d’instance afin d’obtenir une condamnation des anciens propriétaires.

Il est important de noter que, selon la loi, vous avez droit à un délai de rétractation de 14 jours. Cependant, dans certains cas, ce délai peut être réduit à 5 jours. Par exemple, si les anciens propriétaires n’ont pas respecté leurs obligations en matière d’information sur l’état du logement, vous avez 5 jours pour vous rétracter.

Laisser un commentaire